Discord de l'Ordre
Derniers dossiers


 [BACKGROUND] Izayoi YATSURUGII

avatar
Messages : 14
Age : 29
Grande compagnie : Ordre des deux vipères
Classe(s) principale(s) : Mage Rouge/ Samourai
Humeur : :D
Dim 21 Jan - 19:51
[Kyuubi et les Amalj'aa]

Izayoi, chevauchant son fière Daigoro, avança doucement vers les dunes de Sagolii, à l'est du désert. Elle vit au loin cette petite parcelle surmontant légèrement les dunes, ce fameux endroit dont lui avait parlé la voix étrange... Ce lieu qui serai le berceaux de son peuple, sa tribut, sa famille...

Plus elle s'en rapprochais et plus une douleur lancinante à l'estomac ce fis sentir.

*Que vais-je y trouver ? des ruines ? des squelettes ? un autres peuple ?*

La jeune Mi'quote ne s'attendait pas du tout à retrouver sa tribut. La voix qui l'y avait envoyé, lui avait bien fait comprendre que cette tribut était éteinte, qu'elle était la seule... la dernière de la tribut des renards.

Elle inspira un grand coup et repensa à ce que l’entité lui avait dit : "Enfant solitaire, rejeté de tous pour ta différence, vas dans le désert de Sagolii, le désert de Tanalan ! Là-bas tu y trouvera des réponses, tu sauras d'où tu viens et comment était ton peuple, le peuple qui autre fois vénérais le dieu des Renard, Kyubii"

Kyubii ? Izayoi ne connaissait pas cette créature. "En tout cas ce doit être un énorme renard ! pour intéresser tout une tribut au point de le vénérer." pensa-t-elle à voix haute

Ce mordant les lèvres elle caressa le coup de Daigoro qui c'était arrêté, sentant surement la tristesse de sa maîtresse, puis le relança dans la marche vers cette endroit inconnu.

Plus que quelque mettre et elle y sera.

A l'instant ou elle ce trouva devant le lieu, une larme roula sur ça joue sens qu'elle ressente réellement la tristesse, comme si quelque chose en elle ce souvenait. Elle ferma les yeux pour ce remémorer ce lieu, le petit coin de sable où elle aurait pu grandir mais rien ne vain. Elle était décidément trop petite lorsqu'elle fut arraché à ce lieu.

------------------------------

Ces parents adoptifs, les Yatsurugii, était une famille Raen modeste de Kugane, qui n'avaient jamais pus avoir d'enfant. Ils l'avaient trouvé, lors de leurs voyage d'anniversaire de mariage à Tanalan, dans les rue d'Ul'dah, entrain de survivre tant bien que mal au milieu de la foule qui ne portaient pas la moindre attention à son égard. Son père lui a toujours dit "J'ai vu t'a mère détourner le regard subitement, lors de notre promenade et courir ce perdre dans le marché. Elle est alors revenu, quelques secondes après, avec un petit paquet dans les bras, c'était toi avec ta petite chevelure doré, couverte de bleu. Tu étais tombé dans les vapes à cause de la forte fièvre que tu avais attrapé. On pris ça comme une chance offerte par les douze, alors on décida de t'emmener avec nous."

------------------------------

Izayoi descendit de sa monture et regarda attentivement ce tapis de sable. Il était comme l'image qu'elle s'en était faites, un tas de ruine, il ne restait rien, la seule chose qui n'était pas dans le tableau qu'elle avait imaginé, c'était la tribus qui avait empiété sur cette parcèlle. Des Amalj'aa, ce peuple du feu, amoureux de leur primordial si hardant, Ifrit.

Une vibration retenti dans sa tête, elle la tenue entre ses mains pour calmer la douleur que cela engendrais et la voix ce fit à nouveau entendre: "Fo'Kugen Wilwo ! voici la terre de tes ancêtres, ta tribut est née sur cette terre, amené par F'Wilwo Tia, de la tribut des Ours, Il décida de créer sa propre tribut, celle des renards, lorsqu'il rencontra la divinité Kyubii en rêve, lui offrant une partie de ses pouvoirs et sa protection.
Il devient alors Fo'Wilwo Nuhn et ainsi naquit ton peuple. Ils prospérèrent et vécurent en harmonie avec les autres peuples qui les entouraient. Jusqu'au jour ou une autres race décida de prendre ce territoire à n'importe quel prix. Les descendants de Fo'Wilwo Nuhn se sont défendu de toutes leurs forces contre l'envahisseur, mais malgré, leur puissance, malgré tout l'appelle qui fut envoyé pour demander de l'aide au près de leur dieu, cela ne suffisait pas. Ils étaient trop nombreux.
Dans un dernier hélant, Fo'wilwo décida d'invoquer Kyubii qui les terrassèrent tous mais au prix de la vie de la tribut tout entière."

Une image ce fit de plus en plus net devant les yeux de la jeune femme, puis, quelque secondes après, un renard géant se tenait devant elle. Le pelage blanc comme la nacre, les extrémités rouge sang, un regard noir comme le néant mais d'un pure douceur. Sa bouche s'entre ouvrit, et la phrase qui en sortit mit Izayoi dans une rage incontrôlable. "Les Amalj'aa, ce sont eux qui ont détruit ta tribut alors que tu n'avais que 3 ans"

La mi'quote empoigna son arme, elle fonça les sourcils et des larmes de fureur sortirent des ses yeux. Dans les secondes qui suivirent, tous les Amalj'aa qui campaient sur le territoire, ce retrouvairent étendut sur le sol, baignant dans leur sang.

Izayoi hurla de toutes ses forces au milieu du sable devenu écarlate, une lueur rouge l'entoura et le Renard fit sa véritable apparition devant elle.

"Je suis Kyubii, le dieu vénéré par ton peuple, je reconnais ta puissance et te prête mon pouvoir comme j'ai fais par le passé pour ton ancêtre, Izayoi fille du peuple du renard, Fo'Kugen Wilwo tu apprendras à canaliser ta rage et tu aideras les gens qui t'entour pour que de telles tragédies, ne ce reproduisent pas. Mais n'oublie pas ! Si jamais tu t'écarte de ce droit chemin, si jamais tu provoque la fin d'un peuple, je veillerais moi même à ce que tu ne puisse plus jamais recommencer !"
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Izayoi Yatsurugii le Jeu 21 Juin - 0:13, édité 2 fois
avatar
Messages : 14
Age : 29
Grande compagnie : Ordre des deux vipères
Classe(s) principale(s) : Mage Rouge/ Samourai
Humeur : :D
Mer 20 Juin - 20:08
[Rencontre avec Aurora/la découverte de l'Ordre]

Lors d'une promenade à Uld'ha, pour découvrir le lieu où ses parents l'on trouvé, Izayoi croisa une jeune Raen toute de rose vêtue, avec un regard doux et protecteur comme une mère, ainsi que les cheveux du même rose, pratiquement, que ses vêtements. Iza était intrigué par cette femme, non pas seulement pour sa douceur mais surtout pour sa beauté et son regard qui lui donnait un air bien plus ancien que ce qu'elle laissait paraître.

La belle Ao ra était entrain de nourrir les pauvres gens dépourvus puis elle leva le regard et vit Iza la regarder. Elle lui demanda si elle voulais elle aussi aider les personnes dans le besoin, ce qui était en effet la priorité de la jeune femme, et tout en finissant de faire ce qu'elle avait entrepris, la femme en rose lui donna son nom : Aurora et proposa à Izayoi de la suivre pour voir dans son regard, grace à la vision des "élues" d'Halone, son histoire et ce dont elle est capable pour pouvoir voir si elle pouvais lui proposer ce dont-elle avait en tête. Elle sont alors partie dans un endroit tranquille et reculé puis Aurora pu voir dans les yeux de la mi'qote toute son histoire y compris ce qui lui était arrivait il y a peut avec sa divinité.

Aurora lui proposa alors de l'accompagner dans une ville appelé Gridania et de venir dans une compagnie du nom du "Dernier Ordre" qui pourra l'aider à accomplir ce que Kyuubi lui avait fait promettre. La jeune mi'qote s'empressa de la suivre, elle pu rencontrer le lendemain même un gigantesque Xaella du nom de Odha qui n'est autre que le chef de cette compagnie. Celui ci lui demanda ses motivations et fut apparemment intéressé par la modestie d'Izayoi et par ses capacités qu'il vit en elle, ce qui toucha énormément la jeune femme.

En ce lieu elle put rencontrer de nombreuses personnes plus ou moins importante pour elle au fur et à mesure que le temps passait, Comme Nay'lie une Xaella très calme et attentionnée, elle ne paraissait pas comme Aurora, moins douce ou reservé, juste calme et gentille et plutot prêtre à aider au mieux les habitant de l'Ordre vu qu'elle remplaçais Aurora au poste de grande intendante, celle-ci étant enceinte et la plus part du temps alité. Elle fit également une rencontre moins agréable mais tout aussi intéressante comme avec Kaneko, une Xaella également, plutôt froide, à ne pas vouloir montrer ses émotions, mais au font pleine d'attention ! On sentait en elle une aversion extrème vis à vis d'Aurora pour une raison qui échappait à cette instant à Izayoi...

Puis elle eu enfin la chance de rencontrer pour la première fois d'autres hommes chats comme elle ! La toute première fut la charmante Phoénixia, une mi'qote de la lune dont les pupilles on directement marqué Iza pour leurs forme ronde et si sombre ! Ce qui la marqu'a d'avantage c'était sa peau très sombre et cette bande passant sur sont visage. Phoénixia était suivit par un grand élézen auquel Iza n'y porta pas grande attention tellement elle était focalisé sur l'autre Mi'qote. Izayoi ne put s’empêcher de fixer les oreilles de la damoiselle sombre puis finit par lui demander si elle pouvait les toucher pour enfin en avoir l'autorisation par la suite... C'était étrange mais tellement doux, Izayoi était si contente de pouvoir enfin voir d'autres personnes comme elle, elle était tellement seule parmis ces Raen qui ne l'acceptaient pas pour sa différence, cela lui réchauffa le coeur. Elle ne pu ce remettre de ces émotions car c'est lors de cette instant qu'un homme rentra furtivement.

Un autre Mi'qote ce trouva derrière elle, celui-ci l'intrigua d'autant plus puisqu'il était du sexe opposé au sien. Il n'était pas beaucoup plus grand qu'elle, et ce tenait de manière étrange: les doigts ce contractait comme pour donner la forme de pattes de félins, Nay'lie le lui présenta sous le nom d'Arok, hors la jeune Mi'qote était tellement subjugué par son apparence qu'elle s'empressa de l'approcher pour lui toucher les oreilles, ce qui le choqua et lui fit faire un mouvement de recule.

"Oh tu es bien proche pour une nouvelle tu as l'air bien dévergondé"

Izayoi plaqua ses bras le long de son corps serrant ses mains l'une contre l'autre, elle ce sentait tout à coup embarrasser réalisant à quel point elle avait manqué d'étiquette alors qu'on le lui avait si bien enseigné. Elle se hâta alors de s'excuser au près de lui et pris le temps de ce présenter et d'expliquer sa réaction en espérant ne pas l'avoir trop vexé.

Le temps passa dans la compagnie et Izayoi appris à connaitre de plus en plus de monde, et dû s'atteler à des entraînements de longue alêne, préparé avec soin par Zhallen. Au sein de l'un de ces entrainement, elle fit la connaissance de sa futur Chevalière qui serai sa maîtresse dans l'art de la magie rouge, Nyxia, Encore une Ao ra, une raen plutôt particulière: sa peau foncé, ses yeux doré et cheveux violet foncé n'étaient pas habituel pour ceux de son peuple. La jeune mi'qote avait pour habitude de voir beaucoup de Raens autour d'elle, mais sûrement pas avec la peau aussi foncé ! En général ils arborent une peau particulièrement pâle. Izayoi fit mine de ne rien remarquer par politesse et étique, mais elle resta extrêmement interloqué par l'apparence de Nyxia et également impressionné par sa prestance et son air sûr d'elle.

Ramuh, un primordial d'une grande sagesse !

Lors de l'un de ses périples, Izayoi fit l'heureuse rencontre du grand sage Ramuh, un primordial de la foudre vénéré par le peuple des sylphes, elle vit en un instant qu'il n'était pas comme les primordiaux qu'elle avait précédemment rencontré. Il avait l'air posé, tranquille et en paix avec lui même.

Pourtant, Izayoi ne comprenait pas une chose : pourquoi tant de Sylphes subjugués autour de lui ? il ne donne pas l'impression d'être mauvais, de les forcer, ni d'être belliqueux !

Celui-ci lui fit comprendre que les enfants de la forêt ne voulait qu'une seul chose : vivre en paix ici bas ! Et les humains les y empêches en essayant de les éloigner de leur terre natale uniquement parce que ceux-ci ne les comprennent point. Le grand sage de la foudre sentit en elle de la bonté et non pas seulement parce qu'elle avait été choisit par Kyuubi mais parce qu'il y avait réellement quelque chose d'intéressant pour lui en elle.

L'entité divine décida de mettre Izayoi au défis pour la tester et tester sa droiture puis engagea le combat.


La bataille fut rude, mais grâce au soutient de Nay'lie, elle pu venir à bout de la divinité qui ce conforta en l'idée qu'il c'était fait de la jeune Mi'qote. Il la reconnu entend que porteuse de lumière et lui offrit un cristal portant sa couleur pour l'aider dans sa quête contre le mal qui les entour.

Suite à cette péripétie, les deux jeunes femmes eurent bien besoins de repos et décidèrent d'aller ce baigner ensemble dans la salle de bain de l'Ordre pour ce ressourcer et faire plus ample connaissance.


[Aurora et Moshi]

Cela faisait quelques mois qu'Izayoi avait pris ses marques dans l'Ordre, elle ce rapprochais de plus en plus d'Aurora, qui prenait le temps de ce confier à elle lorsqu'elle passait la voir pour lui apporter des fleurs pour ça décoration intérieur. Aurora, avait de plus en plus de mal à ce mouvoir à cause de son ventre qui prenait de plus ne plus de place au fur et à mesure que le temps passait. Le père, du nom de Kira Nekonome, était toujours en expédition et ne restait que rarement avec la belle Raen, ce qui attristait beaucoup Izayoi et lui donnait encore plus envie de l'aider. Elle restait des heures durant à discuter de choses et d'autres avec Aurora. Une fois, Izayoi lui demanda que, le jour où Kira repasserait, si elle pouvait lui demander la possibilité d'apprendre au près de lui les art du Ninjutsu, ce qui fit très plaisir à Aurora mais il n'eut jamais le temps de lui apprendre malheureusement...

Un jour Aurora décida de lui confier son chat goûteur du nom de Moshi, un nom qu'il portait à merveille, car celui-ci à force de goûter à tous les plats de la Raen rose, était devenu rond comme un moshi et aussi mou et flasque. Izayoi décida alors, avec Nay'lie, de lui faire faire du sport le plus souvent possible pour le faire maigre ! Ce qui n'était pas une mince affaire au vu de la belle Raen rose qui ne pouvait s’empêcher de le nourrir de plus en plus dans le dos de la mi'qote.


[L'arrivé inattendu d'un Raen inhabituel]

Un jour où Izayoi rentrait de ses petites récoltes pour la grande Intendante, elle fut surprise de voir de loin un homme de grande taille qu'elle n'avait jamais vu au par avant dans la maison de l'Ordre. Plus elle se rapprochait et plus elle le trouvait gigantesque. C'était un Raen ! Elle pensa alors qu'elle ne risquait décidément pas d'être dépaysé en ce lieu tellement il en était envahi d'Ao ra...

La jeune femme s'avança alors près de lui, lui sourit et commença à ouvrir la bouche tout en commençant ça révérence si bien apprise par ça mère pour ce présenter humblement lorsqu'elle fut interrompue par le Raen en personne qui manquât de lui tomber dessus de plein fouet, aillant apparemment perdu l'équilibre sûrement surpris par sa présence.

"Hey bien ! Vous ne tenez pas beaucoup sur vos jambes pour un géant !" Dit Izayoi juste après l'avoir retenu en ce moquant de lui légèrement et poliment, la main devant la bouche, pour le détendre immédiatement et ne pas le laisser ce sentir mal alaise face à elle.

Ce géant était étrange pour elle dû à la couleur de ça peau, tout comme Nyxia quand elle y repensait, elle ce demanda même s'ils n'étaient pas issus de la même famille ! Une peau foncé, qui reste toujours inhabituel pour un Raen mais paressait plutôt agréable aux yeux de la jeune fille. La démarcation corne et peau était magnifique à ses yeux, d'autant plus que les cheveux du belle homme était d'une blancheur encore plus marquante que ses cornes.

Il ce présenta à elle sous le nom de Vangrahne Kaze, fils de Aurora venant d'un passé dont cette derrière ne puis ce souvenir pour le moment. Cette nouvelle réchauffa le cœur de Izayoi, *Aurora peut enfin connaitre son passé et qui plus ai retrouver un être chère. C'est rassurant elle n'a pas que du malheurs qui l'entour* pensa la jeune femme

Pour l'aider dans ses quêtes et lui apprendre le maniement de la faux, Izayoi dû accompagner à de mainte reprise "Van-san" comme elle décida de l'appeler sous l'autorisation de ce dernier. Cela leur permis de faire plus amples connaissance et de découvrir avec le temps à quel point leur histoire pouvais paraître si différentes et si semblable à la fois !

Ils avaient pris l'habitude de ce retrouver dans un lieu, appeler l'autel du lien éternel, qu'ils avaient découvert lors de leur première sortit, un magnifique lieu à leurs yeux dû à cette petite étendu d'eau tapissé de lotus violet en fleur. Izayoi voyait cette endroit comme un havre de paix que rien ne pouvais déranger et en profita avec Vangrahne pour parler de leurs aventures plus ou moins importante et de ce détendre de celle-ci par la même occasion.


Lors d'une invitation donné par  par le dénommé Arokpromenade à la Costa Del Sol, celui-ci fit ça déclaration à la jeune renarde. Elle n'avait jamais été attiré par le mi'qote mais restait intrigué par la déclaration et pensa qu'elle pouvait lui laisser une chance, malgré les histoire qu'elle avait entendu sur Kira, le chevalier qui enseignait l'art du ninjuntsu à Arok, ce dernier avait trompé à plusieurs reprise Aurora ce qui attristait énormément Izayoi et l'avait poussé à ce poser plus de question sur la sincérité du sexe masculin. Le jeune Arok lui jura sincérité en voyant l'air septique de la mi'qote et lui proposa même de couper sa propre queue, si jamais celui-ci venait à la faire souffrir de la sorte, pour lui prouver sa bonne foie.


Quelques semaines plu-tard Arok lui avoua finalement que son coeur ne vibrait pas seulement pour elle : une autre femme y avait également sa place. Malgré toutes ses belles paroles pour lui assurer qu'ils les aimaient toutes les deux et ne voulait pas abandonner, Izayoi refusa ce type de lien, elle fut outré et fortement vexé de l'attitude de cette homme qui lui avait tant loué sa beauté et assuré sa sincérité il y a si peu de temps.

C'est à cette instant que Vangrahne fit son entré, il vu tout de suite la détresse dans les yeux d'Izayoi et lui proposa de ce retrouvé pour la énième fois en leur lieu de rendez-vous, ce qu'elle accepta immédiatement tant elle ressentait ce besoin d'évacuer sa détresse.

Elle lui raconta alors l'histoire, ce n'était pas réellement le faite qu'Arok en aime une autre qui l'avait blessé puisqu'elle ne ressentait rien d'autre que de l'amitié à son égard, mais plutôt cette promesse qui c'était envolé comme les pétales d'un cerisier en fin de floraison. Elle pensait, à cette instant, que finalement peut-être qu'aucun homme n'était fiable, que Kaneko avait raison et qu'elle aurait dû l'écouter plutôt qu'Arok puis Vangrahne lui fit comprendre qu'elle ne devait pas perdre espoire que tous les hommes ne sont pas forcément pareil et qu'elle finira par reprendre confiance.

Cette discutions la rassura, Vangranhe avait raison, comment peut-elle jugé avec si peut d'expérience ? Tout à coup elle remarqua une chose qui attira son regard et l’obnubila immédiatement : Les yeux de Vangranhe, elle n'avait jamais remarqué leur pâleur et s'avança au plus prés de son visage, à quatre pattes, pour mieux les regarder.

"Mais ! Tu es aveugle !?" dit-elle, stupéfaite.

Elle vit alors Van la regarder droit dans les yeux puis détourner le regard pour enfin rougir, elle réalisa alors qu'elle avait mal agis face à lui. Elle ce dépêcha de ce rassoir, serrant les poing sur ses genoux, le cœur battant à tout rompre sens comprendre pour quel raison, elle s'excusa par la suite, auprès de lui, pour son attitude irrespectueuse.

"Non ne t'inquiète pas, je... je n'apprécie juste pas que l'on regarde mes yeux car mère m'a toujours dit que la couleur de mes yeux n'est pas de bonne augure, que je doit les cacher au regard des autres mais non je ne suis pas aveugle" Finit-il par lui répondre timidement mais avec douceur.

C'est à cette instant que la renarde compris pourquoi le grand Raen à la peau foncée, portait toujours une capuche sur sa tête lors de ses sorties.

[Eos et L'enfant Bénie des eaux]


Depuis plusieurs semaines Izayoi décida d'apprendre la magie de l'invocation, plus précisément celle des créatures de soin pour pouvoir venir en aident au combat en pensant les plaie les plus gravent. C'est une magie pour laquelle cette dernière avait un don, tout comme la magie rouge, elle réussit instinctivement à invoquer Eos et à apprendre les soin de protection pour éviter que ses allier ne souffrent trop lors des coups reçu.

Lors de son apprentissage dans la maîtrise de sa fée ainsi que de l'éther qui la maintient dans leur monde, La jeune mi'qote blonde fit la connaissance d'une jeune fille aux cheveux et yeux bleu comme les profondeur des océans, cette enfant ce nommait Xalhya.


Xalhya était une jeune Xaella étrangement différente des autres être de son peuple, Izayoi en était fortement intrigué mais elle s'inquiétait bien plus de la santé de celle-ci. La demoiselle aux écailles sombre paraissait ne pas se sentir à sa place, et toujours torturé mentalement en présence des autres.

[en court de construction merci de votre compréhension  Razz ]
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum